En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Pour quelles raisons doit-on voir un podologue ? Explications de Valérie BOULAN à Châtenay-Malabry

Les deux tiers des Français ont mal aux pieds

Valérie BOULAN, située à Châtenay-Malabry (près de Sceaux) vous explique les raisons de consulter un Podologue.

Les deux tiers des Français ont mal aux pieds, mais seulement un tiers a recours à un podologue.
Quand faut-il consulter ce spécialiste des pieds ?
Comme leur nom l’indique, les podologues sont des spécialistes du pied. Près de 12 000 exercent en France.
Titulaires d’un diplôme d’État de pédicure-podologue, ils traitent les problèmes d’ongles et de peau, ainsi que de toutes les affections liées à la structure du pied et à la marche.
Il n’est pas nécessaire d’avoir une ordonnance pour consulter un podologue.

Le podologue réalise des soins de pédicurie

La consultation consiste en un examen minutieux du pied et de la posture, puis, éventuellement, des soins pour éliminer les callosités et couper les ongles. Le volet “pédicure” n’a rien à voir avec la mise en beauté des ongles, effectuée par l’esthéticienne.
Spécialiste paramédical, le podologue traite les hyper-kératoses, comme les durillons ou les cors, qui se développent aux endroits de pression ou de frottement de pied et peuvent devenir douloureux, voire s’infecter s’ils ne sont pas correctement soignés.
Le podologue s’occupe également des verrues des mycoses, des ongles incarnés ou des problèmes de transpiration. Il traite aussi les "ongles bleus", ou hématomes sous l'ongle : il doit alors évacuer la poche de sang qui s'est formée sous l'ongle.
 

Le podologue confectionne des appareillages et des semelles

  • Il peut aussi façonner des appareillages en silicone, notamment pour limiter le développement des hallux valgus. Fréquente chez les femmes, cette déviation ostéo-articulaire est favorisée par des pieds plats ou le port de mauvaises chaussures. Les chaussures à talon constituent en effet un facteur aggravant des douleurs aux orteils, à l’avant-pied, mais aussi aux genoux et aux jambes.
  • Pour compenser un défaut dans la structure du pied ou dans la façon de marcher, il peut être amené à confectionner des semelles orthopédiques sur-mesure, généralement sur ordonnance du rhumatologue
  • Le podologue est ainsi le partenaire de différents spécialistes et il participe au traitement de certaines maladies chroniques. Quels sont les remboursements ?
La consultation chez un podologue coûte autour de 35 €. Elle est prise en charge par la Sécurité sociale seulement pour les personnes diabétiques à un stade avancé (2 et 3), car elles présentent un risque élevé de lésion aux pieds.
Certains soins de pédicurie, comme les ongles incarnés, ne sont remboursés qu'autour de 1 € et seulement sur prescription médicale, mais cela ouvre droit à un remboursement complémentaire d'une mutuelle.
La base de remboursement par la Sécurité sociale des orthèses plantaires (semelles orthopédiques) varie selon votre pointure : par exemple, 28,86 € pour une paire au-dessus du 37, 25,88 € pour une paire dont la pointure est inférieure à 28. Le taux de remboursement sur ce tarif de base est de 60%, le reste pouvant être pris en charge par la mutuelle.
 

Découvrez la galerie photos